Avez-vous des questions à propos de Earth Funders ?

D’autres questions ? Contactez-nous à votre meilleure convenance !
hello@earthfunders.org

  • Comment puis-je faire un don ?

    Vous avez envie de faire un beau geste pour la nature ? Vous voulez contribuer à enrayer le réchauffement planétaire ? Vous souhaitez faire partie d’une communauté, qui s’est engagée à soutenir des actions concrètes avec un impact positif sur la nature et le bien-être de tous, aujourd’hui et pour les générations futures ? Le cas échéant, rendez-vous sur notre page de don et soutenez nos campagnes de crowdfunding. Chaque don compte et vous avez le pouvoir de permettre à nos projets de voir le jour et de remplir leur mission de réduction des émissions de CO2 et d’amélioration du bien-être des communautés locales.

  • Comment mon don va-t-il contribuer ?

    ‘Chaque don compte’ 
    Étant donné que Earth Funders Fund dépend à 100% de contributions volontaires, chaque niveau de soutien financier est essentiel.

    Grâce à votre soutien, tous ensemble :

    • Nous aidons les initiatives climatiques & environnementales à démarrer leurs activités dans différents domaines, tels que : reboisement, préservation, énergie renouvelable, efficacité énergétique, accès à l’eau potable sûre…
    • Nous aidons les initiatives climatiques à mettre leurs activités à l’échelle et à augmenter leur impact ;
    • Nous aidons les initiatives climatiques à atteindre une autonomie financière grâce aux certifications Gold Standard* (ou équivalent), leur permettant d’être récompensées par des crédits carbone**.
       
  • Mon don donne-t-il droit à des avantages fiscaux ?

    La Fondation Roi Baudouin est une fondation d’utilité publique belge dont la mission consiste à contribuer à une société meilleure. 

    CO2logic a créé Earth Funders Fund en partenariat avec la Fondation Roi Baudouin dans le but de garantir et de distribuer tous les dons au profit de projets climatiques.

    La Fondation Roi Baudouin vous enverra une attestation fiscale chaque année en février.

    En effet, tout don de 40€ au moins vous donne droit à une réduction fiscale de 45% sur le montant effectivement payé, lequel sera repris sur l’attestation.

    Par exemple : si vous faites un don de 40€, vous ne dépensez en réalité que 22€.

  • Quelle part est versée au projet proprement dit ?

    CO2 logic prend en charge tous les coûts opérationnels avec la contribution des sponsors et s'efforce de dédier 100% des fonds collectés directement aux projets pour plus d'impact.

    Nous communiquerons le pourcentage exact alloué au projet après chaque campagne de financement participatif.

  • Sommes-nous en concurrence avec d’autres ONG ?

    Nous travaillons avec différentes ONG dans le monde, ayant de grands projets percutants, mais qui manquent parfois de connaissances techniques pour organiser et mettre leurs projets à l’échelle et ainsi augmenter l’impact et de revenus récurrents afin de garantir la pérennité et la continuité de leur projet et des impacts positifs. Nous exerçons une fonction centralisatrice et accélératrice pour de nombreuses autres ONG. En effet, nous leur permettons d’accéder à la collecte de fonds, de sorte qu’ils puissent se concentrer sur leurs services à valeur ajoutée au niveau local, en échange d’impacts positifs mesurables. Si vous avez un bon projet climatique, n’hésitez pas à nous contacter.

  • Que sont les gaz à effet de serre (GES) ?

    Les principaux GES sont la vapeur d’eau (H2O) et le dioxyde de carbone (CO2). Parmi d’autres gaz à effet de serre, citons les chlorofluorocarbones (CFC), le méthane (CH4), l’oxyde d’azote (N2O) et l’ozone (O3). Bien que tous ces GES ne soient présents dans l’atmosphère que sous forme de quantités infimes, leur effet est énorme : sans l’effet de serre naturel, la température moyenne à la surface de la terre ne serait que de -18˚C au lieu des 15˚C actuels.

  • Que signifie l’effet de serre ?

    L’effet de serre est un phénomène naturel présent dans notre atmosphère, résultant de composants absorbant la chaleur, appelés les gaz à effet de serre (GES). Cet effet naturel régule la température à la surface de la terre, permettant la vie sur terre telle que nous la connaissons. Contrairement à la conviction de certains, l’effet de serre en soi ne menace pas notre climat. Ce n’est qu’en raison des activités émettrices de carbone (p.ex. le trafic, l’industrie, etc.) que les GES s’accumulent – car nos écosystèmes naturels ne peuvent pas les recycler entièrement – provoquant ainsi une hausse des températures.

  • Pourquoi parle-t-on d’effet de serre ?

    L’effet de serre fait référence à l’effet de réchauffement dans une serre, créé par les rayons du soleil qui traversent les vitres. Cependant, le mécanisme sous-jacent de rétention de la chaleur est fondamentalement différent : l’effet de serre peut être comparé à une couverture qui retient la chaleur corporelle et l’empêche de s’échapper dans la pièce.

  • Quels sont les causes du réchauffement planétaire ?

    Les scientifiques sont certains à plus de 90% que le réchauffement planétaire est principalement causé par l’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre et de CO2 émis par les activités humaines. La combustion de carburants fossiles, comme le pétrole et le charbon, la coupe de forêts tropicales (déforestation) et l’élevage de bétail à échelle massive, émettent d’énormes quantités de GES dans notre atmosphère, augmentant ainsi l’effet de serre et le réchauffement planétaire.

  • Qu’est-ce que le réchauffement planétaire ?

    Le réchauffement planétaire se réfère à la récente hausse de la température (de la période préindustrielle à aujourd’hui) à la surface de la terre et en basse atmosphère. Afin de garder les conséquences négatives du réchauffement planétaire sous contrôle, la hausse de la température mondiale moyenne doit être limitée à moins de 2˚C par rapport au niveau préindustriel – conformément à l’accord conclu par la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Au-delà de cette limite, le changement climatique devient catastrophique et irréversible.

  • Quelles sont les conséquences du réchauffement planétaire ?

    Les températures mondiales vont augmenter significativement, tout comme le niveau des mers. Nous devons nous attendre à ce que les événements météorologiques extrêmes (entendez : tempêtes, inondations et canicules) augmentent, tant en fréquence qu’en intensité. De même, ce phénomène pourrait conduire à d’autres effets indirects, tels que la propagation de maladies tropicales à de nouvelles régions et la migration forcée de masses ou de réfugiés climatiques. Les impacts négatifs sont plus marqués dans les pays à faibles revenus, car ils manquent d’infrastructures et sont actuellement dans l’incapacité de prendre les mesures d’adaptation nécessaires.

  • Quelles sont les conséquences du réchauffement planétaire sur nos écosystèmes ?

    Nos écosystèmes naturels servent de tampon aux impacts du changement climatique. Par exemple : les récifs coralliens atténuent les impacts des raz-de-marée et des ondes de tempête tropicale avant qu’ils frappent les côtes, les forêts agissent comme des puits de carbone, etc. Toutefois, ces écosystèmes éprouvent des difficultés à s’adapter aux changements rapides causés par le réchauffement planétaire, conduisant à une grave dégradation avec un risque d’effondrement complet. Tout ceci augmente la vulnérabilité de la nature et de nos sociétés qui en dépendent (inconsciemment).

  • Quelle est mon empreinte carbone ?

    Votre empreinte carbone est une quantification du montant total des gaz à effet de serre (indirects) que vous émettez dans le cadre de vos activités et achats quotidiens. Une empreinte carbone est généralement exprimée en ‘tonnes d’équivalents CO2’.

  • Que représente 1 tonne de CO2 ?

    Une empreinte carbone est généralement exprimée en ‘tonnes de CO2’, mais que représente 1 tonne de CO2 exactement ?

    • Parcourir 9.500 km avec une voiture ordinaire ;
    • Les émissions moyennes de 1 passager effectuant un vol aller/retour de Bruxelles à Marrakech ;
    • Le chauffage d’une habitation moyenne pendant 2 mois (350 litres de mazout de chauffage ou 450m² de gaz naturel).
       
  • Comment puis-je réduire mon empreinte carbone ?

    Nous avons tous une empreinte carbone, quelles que soient les mesures que nous prenons pour la réduire. Mais nous avons le pouvoir de la maintenir dans les limites que la planète peut supporter.

    Nos émissions de CO2 proviennent principalement de nos sources d’énergie fossile, de notre chaîne alimentaire, de notre transport (mobilité) et des produits et services que nous consommons. 

    La première chose à faire bien entendu est d’éviter les émissions de CO2, en orientant notre style de vie et nos habitudes de consommation vers des modèles aussi durables que possible (utilisation de sources d’énergie renouvelable, alimentation locale et d’origine végétale, efficacité énergétique de nos habitations, utilisation de moyens de transport neutre en CO2…). Ensuite, nous pouvons réduire nos émissions de CO2, entre autres, en mangeant moins de viande, en réduisant nos déplacements en voiture à carburant fossile ou en avion, en préférant des produits d’origine végétale, des produits circulaires, des produits restaurés et recyclés…. 

    Finalement, les émissions que nous ne pouvons pas éviter ou réduire, nous pouvons les compenser. Par exemple, en calculant les émissions de CO2 de vos déplacements et en soutenant un projet climatique visant à réduire les émissions de CO2, vous pouvez neutraliser vos émissions de CO2 incompressibles et faire un beau geste pour la nature et le climat.

    Envie d’aller plus loin ? Consultez cette page.

  • Quelle est l’empreinte carbone de mon entreprise ou de mes activités ?

    Votre empreinte carbone est une quantification du montant total des gaz à effet de serre (indirects) émis par votre organisation, flotte, événement, produit ou service. Par le biais de méthodes reconnues, telles que le Bilan Carbone, le protocole sur les GES, la norme ISO 14064, la PEF, l’OEF, etc., votre empreinte carbone réelle peut être visualisée. Calculer votre empreinte carbone est la première étape d’un processus en 4 étapes visant à réduire vos émissions de carbone à zéro.

    Calculez votre empreinte carbone

  • Comment atteindre la neutralité carbone de mon organisation, produit ou marque ?

    Nous pouvons vous aider à atteindre la neutralité carbone en 4 étapes fondamentales : calculer, réduire, compenser et communiquer vos émissions de CO2.

    Devenir neutre en CO2

  • Pourquoi est-ce important de soutenir des projets climatiques dans les pays en voie de développement ?

    Le changement climatique est une problématique mondiale. Les émissions de CO2 des pays industrialisés ont un impact négatif à échelle planétaire. Les Pôles sont particulièrement sensibles au réchauffement planétaire, car les changements de température sont plus extrêmes dans ces régions.  

    Comme expliqué précédemment, les pays en voie de développement sont également plus sensibles au dérèglement climatique pour différentes raisons. En effet, certaines régions sont frappées par des sécheresses extrêmes, d’autres manquent d’infrastructure, d’autres encore dépendent largement d’une agriculture sensible aux conditions climatiques ou souffrent de pauvreté en général…

    Inversement, la déforestation (souvent le résultat de la pauvreté et/ou de la corruption) et la destruction de la biodiversité dans les pays en voie de développement ont un impact négatif sur le climat mondial.

    La terre n’a qu’une atmosphère et les émissions de CO2 ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Soutenir des projets climatiques, visant le reboisement, la protection de la biodiversité, l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique, permet non seulement de réduire les émissions de CO2 dans le monde, mais également de maximiser les impacts positifs et les avantages indirects (réduction de la pauvreté, éducation, santé, activités génératrices de revenus…) au niveau local.

    Un euro investi dans un projet climatique dans un pays en voie de développement génère un plus grand impact positif qu’un euro investi dans un pays industrialisé,  car les opportunités avantageuses sont toujours plus nombreuses dans les pays en voie de développement. Cela réduit non seulement les émissions de CO2 à l’échelle mondiale, mais améliore également les conditions de vie des communautés locales. Pensez aux réfugiés climatiques, aux maladies tropicales… nous sommes tous interconnectés. 

Quelle est votre adresse email?
Aidez-nous à personnaliser notre communication